Que signifie le Cloud en informatique ?

Le Cloud est un système de serveurs reliés par un réseau qui donne la possibilité aux utilisateurs de partager et d’utiliser à distance diverses ressources informatiques. Plusieurs types de clouds répondent spécifiquement à nos besoins. Découvrez dans cet article quelques-uns.

Le fonctionnement d’un cloud

Le cloud reste un système qui n’est qu’un ensemble d’équipements composés de serveurs sur lesquels sont stockées les données des clients (des câbles ou de la fibre optique) par lesquelles les clients y ont accès. Pour plus d’informations sur son fonctionnement continuer à lire. En effet, ce serveur est un grand ordinateur avec de hautes performances qui fonctionne avec des applications et logiciels qui sont régulièrement mis à jour.

Le cloud public

Il est également un système qui permet de stocker en ligne les données sur des serveurs qui restent eux aussi accessibles à d’autres utilisateurs. Ainsi, la tarification sur un cloud public varie en fonction du volume de données que vous enregistrez sur le serveur. Vous payez au fur et à mesure que vous stockez ou exploitez des données.

Le cloud privé

Le plus souvent, c’est le type de cloud adapté aux entreprises qui désirent avoir l’entière maîtrise de leurs données, logs serveurs. Ce type de cloud permet au client d’y avoir un accès direct. La mise en place de ce type de serveur demande d’importants moyens financiers et logistiques. Pour sécuriser ce cloud, il doit rester sous le contrôle de l’utilisateur.

Le cloud hybride

En effet, le cloud hybride est la combinaison du cloud privé et public. Il est le plus souvent utilisé dans des entreprises qui manifestent des besoins spécifiques. Elles disposent de deux types de données à savoir : les données confidentielles et celles non confidentielles pour la bonne gestion de leurs diverses opérations. Les données sensibles restent stockées sur le cloud privé et les autres données demeurent sur le cloud public où tout le monde peut y avoir accès. Il est possible de différencier les différents types de clouds suivant le type de couche utilisé.